Glare Index.jpg

Calcul de l'indice d'éblouissement

Le degré d'éblouissement d'inconfort dans les installations intérieures peut être estimé en calculant un indice d'éblouissement selon la méthode UGR. La méthode remplace l'ancienne méthode de calcul nordique (méthode NB) de calcul de l'indice d'éblouissement

Les exigences en matière d'éblouissement indiquées dans la norme EN 12464-1 concernent les valeurs moyennes max. de l'éclairage. La méthode UGR (Unified Glare Rating) est décrite dans la publication CIE n° 117-1995.

L'indice UGR pour l'éblouissement d'inconfort est indiqué sous forme d'échelle qui en pratique s’étend de 13 à 28 et pour laquelle l'indice le plus grand indique l'éblouissement le plus important. La plus petite différence entre les indices qui correspond à une différence notable est 3.

Pour contrôler que l'indice d'éblouissement moyen indiqué dans la norme est respecté pour une installation d'éclairage spécifique, l'indice d'éblouissement doit être calculé conformément à la méthode dite des tableaux (décrite dans la publication CIE n° 117-1995). Cette méthode suppose cependant que les luminaires sont placés symétriquement dans la pièce et ont une répartition lumineuse symétrique par rapport à la longueur et à la largeur du luminaire.

Dans les informations photométriques du luminaire, le fabricant doit fournir les informations permettant de contrôler facilement l'indice d'éblouissement de l'installation d'éclairage.